08/08/2020

Les vœux du Président

Les vœux du Président

Chers Amis, Chers Collègues,

En ce début d’année, j’ai le plaisir, au nom du Bureau de Paris Place d’Arbitrage, de vous présenter nos meilleurs vœux pour l’année 2020.

Fidèle à sa vocation, qui est de fédérer et rassembler les institutions et acteurs de l’arbitrage autour de la promotion et la pérennisation de la Place de Paris comme « hub » incontournable de l’arbitrage international, Paris Place d’Arbitrage aborde sa 11ème année d’existence en pleine vigueur. Notre Association est forte de sa réputation, bien établie, de forum privilégié de notre communauté parisienne de l’arbitrage international et d’interlocuteur institutionnel au sein d’autres initiatives dont l’objet est le développement de Paris en tant que Place du droit.

En 2019 et pour remplir notre mission, nous avons renforcé notre présence sur les réseaux sociaux (suivez-nous sur LinkedIn et Twitter).  Notre conférence annuelle sur l’état de l’arbitrage en Europe a rencontré un vif succès, marquant l’un des points forts de la Paris Arbitration Week.

Nous avons également organisé nos premiers dîners-débats.  Ceux-ci, grâce à la qualité des intervenants et de vos interventions, ont été l’occasion de discussions riches sur des thèmes d’actualité, dans le respect des Chatham House Rules : le 11 juin, Monsieur le président Dominique Hascher nous a fait l’honneur de revisiter les question évolutives posées par l’indépendance des arbitres et la responsabilité des centres d’arbitrage et, le 6 novembre, nos confrères Jean-Yves Garaud et Jacques-Alexandre Genet, nous ont offert un débat aussi enlevé que passionnant à propos de la jurisprudence française sur l’immunité des Etats.

Sur un plan institutionnel, nous avons participé à de nombreux travaux ayant pour point commun le rayonnement de la Place de Paris et du droit français de l’arbitrage, et notamment : développement de l’initiative de Paris Place de Droit, dont nous sommes membre fondateur, pour les « chambres commerciales internationales de Paris » (CCIP), travaux de plusieurs de nos membres au sein du Club des Juristes et notamment un rapport sur l’arbitrage en ligne sous la présidence du professeur Thomas Clay (notre vice-président et responsable scientifique) et participation aux travaux du Haut Comité juridique de la place financière de Paris sur le développement de l’arbitrage à Paris en matières bancaire et financière dans le contexte de l’après-Brexit.

En 2020, notre intention est de redoubler d’énergie pour faire vivre notre Association autour d’initiatives de qualité qui illustreront les valeurs de diversité, de respect, d’excellence et de convivialité qui sont les nôtres.

C’est ainsi que nous persévérerons dans nos efforts pour vous informer des développements jurisprudentiels et des événements clés sur l’arbitrage international à Paris via les réseaux sociaux et notre site internet www.parisarbitration.com.

Nous perpétuerons la tenue de dîners-débats, qui ont rencontré un grand succès, et nous comptons vivement sur votre présence.

Nous continuerons, enfin, par notre e-Newsletter, à nourrir le lien qui nous unit (à ce propos, nous vous encourageons à vérifier vos spams si vous ne recevez pas notre newsletter ou à nous écrire à contact@parisarbitration.com).

Et, last but not least, nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous tout au long de la 4ème édition de la Paris Arbitration Week – dont Paris Place d’Arbitrage est un des piliers en tant que membre fondateur et sponsor actif  – et tout particulièrement le mardi 31 mars 2020, pour notre colloque annuel.  Cette année, notre conférence traitera, sous un angle nouveau et interactif, de la manière dont la nouvelle chambre commerciale internationale de la Cour d’appel de Paris, désormais compétente sur les recours en annulation, entend exercer sa mission de contrôle, en étudiant particulièrement trois thèmes : la compétence, l’indépendance, et l’ordre public. Le discours inaugural sera donné par un prestigieux invité mystère.

Encore une fois, excellente année à chacun et chacune d’entre vous.

Très fidèlement,

Elie Kleiman
Président